En Belgique, ouvrir un compte bancaire s’effectue de manière simple et rapide que ce soit pour les résidents ou les étrangers. Cette procédure pourra être réalisée aussi bien sur place auprès d’un conseiller client qu’à distance via Internet.

Informations générales

Les particuliers pourront ouvrir un compte bancaire belge avec un euro. Pour disposer des instruments de paiement comme la carte bancaire, le titulaire devra justifier d’une rentrée d’argent régulière. En général, il n’aura droit ni à un découvert, ni à un prêt bancaire. Le plus des institutions bancaires belges est que les frais...qu’ils demandent sont parmi les moins élevés du marché par rapport à ceux des autres pays.


Photo tourismevoyage.com

Documents nécessaires pour les étrangers

Pour les étrangers, quelques documents sont nécessaires lors de l’ouverture d’un compte bancaire en Belgique : un passeport ou une pièce d’identité valide accompagnée d’une adresse légale et un justificatif de ressources : bulletin de paie, fiche d’allocation, etc. La fourniture de ce dernier conditionne l’octroi d’une carte de débit et l’ouverture d’un compte d’épargne.

Procédures d’ouverture de compte

L’ouverture d’un compte bancaire en Belgique n’est pas réservée aux personnes fortunées. Pour les étrangers, les formalités pour la création ainsi que la gestion pourront se faire à distance via Internet. Très peu voire aucun frais ne sera facturé aux titulaires. La validation du compte prendra quelques jours selon l’institution bancaire choisie. Pour les étrangers ayant ouvert un compte bancaire offshore, une carte VISA leur sera délivrée une fois que les formalités seront accomplies.

Les frais d’ouverture de compte demandés par les établissements de renom seront plus importants que ceux des banques de taille modeste. Concernant le relevé de compte, les titulaires en recevront en général deux chaque mois. Mais rien ne les empêche de demander le nombre de relevé bancaire qu’il souhaite contre le paiement d’un certain frais. Le solde et les mouvements bancaires pourront également être suivis sur Internet ou avec leur carte bancaire.

Autres détails importants

À l’occasion de l’ouverture d’un compte bancaire en Belgique, les particuliers ne disposeront plus de chéquiers. Le but des institutions financières étant de limiter au maximum les chèques sans provision. Les interdits bancaires français ont plus de chance de pouvoir ouvrir un compte belge puisque les banques ne surveillent pas de près le Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers ou FICP français. Les intérêts produits par un compte d’épargne seront exonérés d’impôts en Belgique. Par contre, les revenus atterrissant dans les comptes courants belges resteront imposables.

Ouvrez également un compte dans un autre pays :

Australie
Brésil
Canada
Danemark
Espagne
États-Unis
France
Italie
Japon
Maroc
Royaume-Uni
Russie
Sénégal
Suisse

Photo par bpmm (Creative Commons)