Solutions de comptes bancaires pour bénéficiaires du RSA

Posted on
Procédure compte bancaire

Le RSA, aussi connu comme revenu de solidarité active, est une aide destinée à la France, plus précisément à des bénéficiaires, travailleurs ou chômeurs qui trouvent du travail ou établissent un projet professionnel précis. Le prix du RSA est variable selon la condition de chaque personne.

Qui est apte à ouvrir un compte RSA?

Les jeunes gens peuvent ouvrir un compte RSA dans deux conditions. La première est que la personne doit avoir 25 ans ou plus et est en charge d’une famille (mariée). C’est en fonction de cette situation qui inclut le nombre d’enfants que va dépendre le prix de son RSA. L

e tarif forfaitaire d’une personne non mariée possédant des enfants varie de 712,4 euros pour un enfant, 854,88 euros pour deux enfants.

Si la personne n’a pas d’enfant, son montant forfaitaire diminue à 474,93 euros.

Dans le cas d’un couple, la non-possession de progéniture leur fait procurer un montant forfaitaire de 712,4 euros, 854,88 euros pour un enfant et 997,36 euros pour deux enfants.

Un rajout de 189,97 euros est à ajouter à chaque enfant supplémentaire.

Que la personne soit salariée ou non, ce revenu proviendra toujours des revenus d’activité professionnelle du pays. Pour les forfaits logements, les tarifs sont de 56,99 euros pour une personne, 113,98 euros pour deux et 141,06 euros pour trois.

Majoration ou minoration probable

L’API a établi des conditions d’attribution spécifiques. Pour les personnes qui les respectent, leur RSA est en majoration. Il se peut aussi que le RSA soit supprimé ou minorée si on ne suit pas les droits aux activités sociales, sauf si on a parlé à l’avance de l’incapacité à le faire avec une raison valable. Ainsi, on recevra l’accord du conseil général.

De plus, lorsque le RSA est au minimum, c’est-à-dire autour des 400 euros, un retard peut être désastreux pour les versements. Si par exemple, on a un retard à cotiser en banque, il est possible que celle-ci ferme le compte sans même la moindre prévention. Dans ce cas, le RSA est dans l’impossibilité de virement. Même si on fournit toutes les pièces justificatives y afférant pour régler cette situation, la banque réclamera une attestation qui attribue sur les mois perdus.

De plus, on sera handicapé par une prohibition provisoire à emprunter de l’argent, quel que soit le motif. Même si on a un projet professionnel en cours, il sera pratiquement impossible d’avoir un financement. Un RSA nécessite une vigilance incroyable sur le temps de versement. Certes cela est délicat, mais est très avantageux.

Photo par Hamza Butt (Creative Commons)






Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *